Feux de forêt

Les mois d'été plus chauds et secs ont tendance à prolonger la période de végétation. Les essences d'arbres qui ne résistent pas à la sécheresse souffrent du manque d'eau et deviennent plus sensibles aux parasites. Les mois de chaleur se traduisent également par un taux d’évaporation plus élevé, ce qui assèche les forêts et augmente le risque d’incendies de forêt.

 

Lien vers nos services relatifs aux incendies de forêt

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou avez besoin de notre conseil.

Quelle est la somme de 5 et 9 ?